Partir

Gallimard

2006
 

Ce roman aborde la problématique de cette jeunesse marocaine qui a étudié, qui a des diplômes et qui est obsédée par l’idée de quitter le pays et d’aller trouver du travail ailleurs parce que le Maroc ne sait pas les retenir en leur offrant un travail et une situation digne. C’est le cas d’Azel, diplômé chômeur, qui se laisse séduire par un dandy espagnol, homosexuel ; il le suit en Espagne et il ne réalise pas qu’en vendant son corps, il va perdre son âme et aussi la vie.  
Le roman laisse entendre que « partir » n’est pas la solution. Mais c’est avant tout une métaphore de la condition humaine quand elle est brutalisée par le manque et la misère.